notre catalogue
CARTES (PLIAGES ACCORDEON)
CARTES GUIDES DE NAVIGATION
MAGAZINE FLUVIAL
OUVRAGES TECHNIQUES
PERMIS FLUVIAL
BONNES AFFAIRES / DESTOCKAGE
 

Librairie Fluvial
2, rue des Consuls
CS 30031
34973 LATTES CEDEX

Tél. 04 67 50 42 69
E-mail : contact@librairiefluvial.com


© 2009 Librairie Fluvial


Untitled Document
Fiche détaillée
FLUVIAL N° 245 - Septembre 2014
Auteur(s) : COLLECTIF | 82 pages | (2014)
Prix : 5.00 Euros
(Réf : 245)

Au sommaire : un dossier sur la Seine-aval, cette "Grande rue de Paris au Havre" ; puis quelques-unes des si nombreuses façons de profiter des rivières et des canaux, à vélo, en canoë, en paquebot fluvial, en fûtreau, en cabines d'hôtes, ou sur un porte-conteneur... *** -  La Seine en paquebot fluvial - À bord du « Botticelli », un des grands bateaux-hôtels de CroisiEurope, on descend la Seine-aval de Paris à Honfleur. On vogue tranquillement sur des eaux riches d’un fabuleux patrimoine. Et, passé Rouen, on se retrouve déjà en secteur maritime…*** - La Seine à bord d’un porte-conteneurs - On embarque au petit jour, à Tancarville, sur un porte-conteneurs de la Compagnie fluviale de transport (CFT). Il fait la liaison entre les énormes transporteurs transocéaniques et nos commerces de proximité, et il acheminera dans la matinée une centaine de conteneurs jusqu’au terminal des Moulinaux, dans la banlieue Rouennaise. *** - La Seine en croisière immobile au PK163. À bord d’une des cabines d’hôtes du « Privilège », c’est la Seine qui bouge. Le bateau, lui, reste à quai...*** - Cette Seine au long de laquelle coule Paris. 2000 ans d’histoire se dévoilent au promeneur qui emprunte ses quais. Le fleuve a façonné la capitale et laissé sa marque un peu partout...**** - Où mettre à l’eau sur la Charente maritime ? : Pour fuir les plages bondées et les marinas sans âme, on peut entrer dans les terres, prendre le flot de la marée et remonter l'estuaire charentais. *** - Les aventuriers solitaires du canoë-canal - Chaque année, pagaie en main, ils se lancent sur les canaux de France. Quatre d'entre eux nous ont raconté leurs aventures. Ils n'ont pas grand-chose en commun, mais l'espace de quelques semaines solitaires sur les canaux, ils ont été animés par la même jubilation… *** - Yves Pharipou, un cyclotouriste assez gonflé pour rouler à plat : Quand on aime le vélo, mais pas les côtes, on parcourt les berges des canaux. C’est plat, quasiment tout droit, sans voitures et plein de surprises. Sur son site www.velocanauxdodo.fr, « Le journal de 2 “sexas“ en vélo le long des canaux », Yves livre ses photos, ses souvenirs, mais aussi ses combines et ses trouvailles pour préparer, avec humour et efficacité, le terrain aux autres "vélocanauxrandonneurs"... *** - 25 bateaux de Loire ont joué les saumons : Au printemps, pour la seconde édition de la "Remontée du saumon", 25 bateaux de Loire ont convergé vers l'écluse de Mantelot à Châtillon-sur-Loire. Avec plus de 80 mariniers à bord, les toues, les plates et les fûtreaux ont créé l'évènement et franchi l'écluse en Loire avec deux trains de bateaux halés par des chevaux. *** - L’"Aster" est parvenu à son nouveau port d'attache : Après 1 mois de travaux de première nécessité, l’"Aster", un superbe bâtard à la coque en bois, a pu larguer ses amarres le 31 mai dernier et quitter le canal du Nivernais pour voguer vers St-Jean-de-Losne et son musée de la Batellerie. Récit d’un voyage historique. *** - Au château des Ducs de Bretagne, à deux pas de la Loire et de l’Erdre navigables, sont installées les collections de plusieurs anciens musées indépendants. Au gré des salles, nous sommes invités à découvrir l’histoire bimillénaire de la cité nantaise, une histoire dans laquelle la navigation prit une place prépondérante et qu’un nombre conséquent d’objets variés raconte.




COMMANDER: Version papier
5.00 €
Version numérique
4.90 €